Encoder du AVCHD sur mac .

21 Jan

J’ai recemment été confronté au probleme de l’AVCHD sur mac….

J’ai récupéré des rushes .MTS sur un DD ( d’un pc user qui monte directement les rushs sur premiere sans encodage ) sans le dossier STREAM et donc impossible d’encoder ce genre de fichier dans final cut….

Alors je me suis dis que je ne devais pas être le seul à être tombé sur ce probleme !

Voici une solution efficace:

Il vous faut Toast 9:

1) OUvrez Toast 9

2) allez sur le dernier onglet  » CONVERTIR »

3)ensuite fichier vidéo

4) Glissez vos fichiers .MTS

toast 9

toast 9

5) appuyez sur le gros bouton rouge en bas à droite, une fenetre s’ouvre :

Matériel : sélectionnez « séquence quicktime »

Qualité: allez sur « modifier » et dans les réglages, choisissez votre codec (prores LT pour moi), ensuite la taille.

Une fois que vous avez effectués tout vos réglages, reste plus qu’à appuyer sur convertir.

Et voila ! fini les grosses crises de nerfs devant son ordi pour arriver à monter les fichiers .MTS !!!

(la solution la plus simple reste quand même de faire une image disque de votre carte sd afin d’avoir toute l’arborescence de vos dossier et de pouvoir ainsi encoder vos rushs dans Final cut …. )

Quand les GH1 se mettent a rider !

19 Jan

Voilà une nouvelle année qui commence bien !

En ce debut d’année 2010, j’ai eu la chance de partir pour une semaine de tournage à Valfréjus, une station de ski située dans les Alpes, dans le cadre d’un rasemblement de

speed riding .

speed riding

speed riding

C’est à Olivier MORALES de PXL prod que je dois ce séjour, un grand merci à lui pour m’avoir fait confiance ainsi qu’à Stephane BESSONAT et Hérik MEYER pour m’avoir aussi bien accueilli dans l’équipe !

Nous sommes parti à 4, avec 2 GH1, une Sony Z1 et une paluche sony pour les plans embarqués.

La consigne était claire, faire de la belle image et s’éclater ! Le rdv était fixé Lundi matin, 210 km et 16 lacets plus tard, nous nous retrouvions sur les pistes de Valfrejus .

Dans l’ensemble, tout c’est très bien déroulé, d’un point de vue technique, les GH1 ont su s’adapter au conditions extrêmes (froid, humidité, condensation etc…) sans aucuns soucis contrairement à la Z1 qui se déchargeait très vite. Le seul souci fu de passer du très froid au très chaud en peu de temps, la buée s’installe alors sur l’objo… il faut donc prendre soin de laisser l’appareil dans sa sacoche pour qu’il puisse se « réchauffé » doucement .

L’essentiel du tournage s’est déroulé en 2 journées car on dépendait de la météo.

Notre commanditaire et notre contact sur place était Helga, présidente de  » com’in green « ,  une cliente pas comme les autres de part son regard créatif et impliqué et surtout, de part sa bonne humeur communicative qui nous a permi de travailler dans une super ambiance ! merci Helga ( et Big up à toute l’équipe d’animation aussi ! ).

Ce tournage avait aussi comme but de « tester » l’équipe HDSLR pour les commandes futurs , le fait de passer une semaine à 4 dans un studio d’environ 15 m2 nous a permis de nous connaitre et de savoir si nous pouvions retravailler ensemble sur d’autres projets.

Pour le matériel, cela nous a confirmé que le GH1 pouvait être utilisé pour des évènements sportifs et que nous sommes encore loin d’avoir atteint ses limites .

BILAN :

Des superbes images ont été tournées et surtout, je suis fière de vous faire savoir que je fais dorénavant parti de PXL production .

Oliver McWallas " Une légende est née "

Oliver McWallas " Une légende est née "

Un premier teaser est en cours de montage, je vous tiendrai informés sur ce blog !

Un live avec 4 GH1 + un GF1 … premier extrait

8 Jan

Je vous avais parlé il y a quelque temps du live de Prohom tourné avec 4 GH1 et un GF1 (son petit frère) , et ben voici un premier titre,  » Ca oublie d’aimer  »  :

C’est donc signé Emmanuel PAMPURI pour le montage, un sacré boulot de mon point de vue car il a dû jouer avec 5 angles différents, et comme vous pouvez le constater, les lumières et surtout les flashs pour ce titre rendent vraiment la tâche compliquée… mais le résultat est là !

Petit bémol quand même quant au GF1, on pourra noter la différence de qualité d’image entre les 2 appareils….

Les prochains titres sont en cours de montage, je m’empresserai de vous tenir au courant  quand ils seront fini !

Joyeux Noel !

24 Déc

Voici la vidéo de la semaine, et comme c’est Noel, il y en a deux !

Réalisé par Leonardo DALESSANDRI avec une sony EX1 et un 5d mark II, une vidéo pleine de poésie et d’images superbes !

Réalisé par Robin RISSER avec un 5D mark II, on reste dans la même ambiance avec un super décor …

Copwatching, un oeil sur la police !

23 Déc

J’ai découvert récemment le « Copwatching » et je trouve cet invention superbe alors forcement, je suis venu vous en faire part !

copwatching

copwatching

Le  » Copwatching  » a été inventé à Berkeley ( Californie ) dans le but de protéger les citoyens des bavures et abus de pouvoir de la police :

 » Dans sa version high-tech, le copwatching a été inventé ici, à Berkeley, il y a quelques années, par des militants déterminés à dénoncer les exactions policières contre les SDF, puis contre les minorités noire et latino. Il consiste à suivre les policiers un peu partout, à filmer leurs activités et à prendre des notes sur un formulaire, pour établir un rapport de chaque incident : « Notre but est de rendre les policiers responsables de leurs actes, explique Andrea, de mettre fin à l’impunité de ceux qui commettent des bavures, et ils sont nombreux – la violence policière est une tradition bien établie dans ce pays. Nous les habituons peu à peu à travailler dans la transparence, sous la surveillance des citoyens. » Il ne s’agit pas de filmer la police à son insu, au contraire : « Nous sommes aussi visibles que possible, et nous voulons que notre présence soit apaisante. Quand les policiers s’aperçoivent qu’ils sont filmés, ils ont tendance à mieux respecter la procédure, à être moins brutaux avec les personnes interpellées, plus polis. »

Une camera contre les abus de pouvoir .

Nous avons nous aussi le droit de filmer les forces de l’ordre en France à condition de ne pas les gêner dans leur travail, mais les policiers ne connaissent pas tous la loi :

Voici le reportage sur le copwatching :

La vidéo de la semaine

17 Déc

Voici la vidéo de la semaine, il s’agit d’un clip de RAP/ RnB réalisé par Olivier David, un Belge, pour l’artiste Tony SAD avec son titre  » MAMI « .

Vous me direz, ce clip n’a rien de super génial comparé à d’autre, mais ce qu’il à de particulier, c’est qu’il a été entièrement tourné avec une canon HV30 et un kit 35 mm fait maison !!!

canon hv30

canon hv30

Pour le lieu de tournage, tout c’est fait dans le garage du réalisateur ( qui est aussi le producteur de morceau ), avec un super bolide prêté pour l’occasion.

Pour l’éclairage, Olivier a acheté deux néons Philips pour environ 25 euros les 2 !

Selon lui même, seulement une très légère correction colorométrique a été effectuée…

Voilà donc un clip à budget plus que réduit mais qui, pour moi, rivalise largement avec certains que l’on peut voir à la télé…

Mon WORKFLOW

16 Déc

J’ai reçu, depuis quelque temps, pas mal de questions à propos de mon « Workflow » ( façon de travailler) alors je me suis dis que le mieux à faire, ben c’est de vous le partager ici !!!

Je suis sur mac, je travaille sur un Imac 24″ avec 2,4 ghz et 4go de ram.

mon logiciel de montage préféré c’est Final cut pro, je le trouve simple, epuré et surtout efficace et stable.

J’ai, depuis 2 mois, eu la chance de trouver final cut studio 3 sur un siège de métro… ne trouvant pas le propriétaire, je me suis permis de le garder et de m’en servir…. 🙂

Final Cut Studio 3

Final Cut Studio 3

Vu que je ne monte que très rarement directement après avoir filmé, je commence toujours par faire une image de disque de ma carte SD avec l’utilitaire de disque. Ainsi, je suis sûr que mes données sont sauvegardées et que je peux effacer mes cartes.

Ensuite, quand vient l’heure du montage, je monte mon image de disque, j’ouvre Final cut pro et je vais dans « lister et transférer », je fais mon acquisition en proress LT (Light) et je laisse final cut s’occuper du reste.

Une fois le transfert fini, je vais vous dévoiler un GRAND SECRET, qui risquera de mettre ma carrière en jeu et donc, votre vie par la même occasion… Je mets mon dossier dans Imovie !!!

Oui, Imovie, ce petit logiciel pour les néophytes !!!

Le truc que j’adore avec Imovie, c’est le systeme de visionnage des rushes et la sélection… on glisse la souris sur le plan, et on y prend que ce dont on a besoin… je fais donc toute ma sélection de plan avec Imovie, puis j’envoie mon projet à Final cut pro via XML… c’est rapide et pas besoin de rendu…

Voila qui me fait gagner énormément de temps !!! vous imaginez pour un film de mariage, j’ai en moyenne 3h30/4h00 de vidéo…. et le plus gros boulot, c’est de piocher parmi ses 3 ou 4 heures les plans les plus intéréssants… avec Imovie, j’ai juste à « survoler » mes rushes.

Une fois dans final cut, je fais mon montage, je rajoute des fois un modèle de MOTION 3, pour la présentation et j’envoie le tout à APPLE COLOR pour l’étalonnage, pareil, en XML.

une fois l’étape de l’étalonnage finie, j’exporte de final cut et mon chef d’oeuvre est prêt !!!! lol

Voilà, je complèterai cet article selon l’évolution de ma façon de travailler, surtout que j’ai appris aujourd’hui même une très grande nouvelle, SMOKE vient de sortir pour Mac, c’est un logiciel qui réuni les fonctions d’after effects, apple color et plus encore et qui travaille avec Final Cut en XML… donc je vais me pencher dessus et je vous ferai part de mon avis…

Pour en savoir plus sur SMOKE et télécharger la version d’évaluation d’un mois, c’est ICI . « source yakyakyak.fr »

smoke 2010 mac auto desk

smoke 2010 mac auto desk

n’hésitez pas à me faire part vous aussi de vos avis !!!!