Her name is Crazy…

18 Juil

Nous sommes mi Mars 2012, Emmanuel Pampuri ( pampuri’s blog, les Machineurs et TRACTOfilm ) me propose de partir avec lui au NAB ( salon des nouvelles caméras ) à Las Vegas pour couvrir l’évènement et faire des petits modules d’émissions sur les nouvelles sorties de l’année. Mi- Mars 2012 et 11 secondes plus tard, je sais que je pars aux States et je fais la danse du mec content ( cela consiste à effectuer des petits sauts et  secouer les bras dans pleins de directions différentes. Il s’agit d’une technique Japonaise d’extériorisation maitrisée ).

Mi-Mars plus 1 jour :

Ext. Jour – Une terrasse d’un café Parisien.

Loïc : C’est con de partir là bas sans tourner un truc !

Arnaud : Ben ouais … Et ben je pars avec toi et on tourne un court !

Loïc : Cool !

Arnaud: Cool !

Loïc : Regarde la meuf là !

Arnaud : Ta gueule c’est pas dans le script ça !

A moins d’un mois du départ, nous n’avions rien si ce n’est l’idée de faire un film, en Anglais de préférence parce que c’était la bonne occasion.

En même temps que l’on cherchait une idée de scénario, nous avons entamé les recherches de comédiens qui vivaient sur place car pas de budget pour payer des billets d’avions. Grâce aux amis ( Jean Fornerod et Maureen Friestedt ) nous sommes tombés sur Zack Zublena et Leslie Coutterand, deux comédiens assez fous pour accepter de faire un film sans budget et sans avoir le scénario.

Le scénario était une étape chiante pour ce projet, à trois semaine du départ nous n’avions rien de bien, rien qui nous motivait vraiment . Grands moments de doutes devant la feuille blanche. Et puis un soir, une idée ! Et si on faisait un film basé sur le désert plutôt que Vegas, une rencontre de gens pommés mais pas dans une ambiance noire, plutôt sous le soleil !? A partir de là, « Her name is Crazy » a été écrit en trois jours, la dernière semaine avant le départ.

Je ne vais pas raconter la fois où on a raté notre avion, parce que c’est assez ridicule… 🙂

LE TOURNAGE :

Leslie et Zack sont arrivés le Lundi soir, après 4 heures de route qui sépare Los Angeles de las Vegas . On ne peut pas perdre de temps car ils doivent repartir le mercredi en fin de matinée, donc on tourne les scènes de la chambre d’hôtel.

Dans cette scène, on est sensé avoir une prostitué, cependant, trouver une comédienne qui accepte de venir jouer le rôle d’une pute juste pour une scène dans un court métrage sans budget et sans équipe, ben c’est pas facile … La vieille du tournage, nous étions prêt a remanier cette scène de façon a zapper la prostitué faute de mieux mais Zack nous avait passer le contact d’un réalisateur sur Vegas, Christian. Grâce à lui, nous avons eu notre assistant et ange gardien Nick, le propriétaire de la voiture dans le film et une Comédienne qui est en fait Scripte dans la vie mais qui était prête à nous rendre service pour cette scène.

Imaginez le contexte :

Nous sommes à Vegas, il est environ 20h, il fait nuit et nous sommes dans un hôtel disons… un peu « cheap ». Zack est en caleçon dans le lit, Nick s’essaye à la prise de son ( bon, on se rendra compte par la suite qu’il n’est pas vraiment ingé son … 🙂 ) et Arnaud et moi sommes sur le qui vive. Karissa débarque dans cette ambiance un peu « glauque », elle ne connait personne, elle n’est pas comédienne et elle doit jouer une pute avec 4 mecs dans une vieille chambre d’hôtel… évidemment, arrivera un moment où elle devra enlever au moins son haut et son soutiens gorge mais elle ne le sait pas encore…. nous oui ….

Le premier « Action » retenti, elle joue et bien ! nous voilà soulagés… Reste le contre champs à faire, celui où on ne peut pas triché sur la nudité… Surprise ! Elle est d’accord et accepte même que je me mette en face d’elle, seins nus. Merci à elle d’avoir jouer le jeu jusqu’au bout !

Zack enchaine avec sa scène de suicide, un one shot ( une prise ), il finira même par casser une bouteille dans la chambre et il nous faudra 30 bonnes secondes avant de dire quelque chose après cette scène. Un joli moment de cinéma comme on les aime !

On peut aller manger, ce tournage s’annonce bien !

Tout le monde est fatigué, il est 23h30 et on se motive tout de même pour tourner les plans de Zack dans le casino ( le générique ) . On tourne environ 45 minutes, il est 1h du matin, on part à 7h00 pour profiter de la lumière du matin dans le désert.

Arrivé à la chambre d’hôtel, on dérushe, et surprise ! La dernière carte a buggée, impossible de retrouver les images du soir dans le casino…

MARDI:

On doit s’arrêter pour louer une deuxième voiture, je vous passe les détails mais c’est pas possible faute de permis de conduire etc…, on aura perdu 3 heures et on décide de partir a 4 dans la même voiture, tant pis ce sera en mode « Guérilla » jusqu’au bout .

Il est 11h, on roule en direction de Valley of Fire, et on shoot sur la route, on ne perd pas de temps. Il fait de plus en plus chaud, pas de clim’ dans la voiture et on laisse les fenêtres fermées pour le son. Leslie et Zack sont vraiment dans leurs personnages, ils proposent pleins de choses, on s’amuse et les plans s’enchaînent, jusqu’ici tout va bien.

On est en train de shooter les derniers plans de la rencontre entre Crazy et Mister Angry quand un Ranger débarque avec son joli pick up pour nous dégagez. Interdit de tourner sans autorisations. Il part, on finit quand même en faisant comme si on prenait des photos avec le 5D. Après un dérapage de la voiture, il décide qu’il n’est pas assez con pour se rendre compte qu’on filme donc on se casse vite.

Tout se déroule bien, on tourne les derniers plans vers 18h00, le soleil commence à tomber et Nick commence à s’impatienter car d’une, on est debout depuis 6h du matin sous le cagnard et de deux, il veut éviter de se retrouver en plein milieu du désert en pleine nuit, c’est pas très conseillé à ce qu’il parait !

On arrive à Vegas vers 22h, direction douche puis resto . On est tous morts de fatigue mais il nous reste les plans de casino à faire, ceux qu’on avait déjà fait la vieille mais qui n’ont pas marché… On finit vers 1h du matin, il nous reste environ 2 heures à dormir car départ à 5h30 pour chopper un levé de soleil… pourquoi on fait des films, à quoi ça sert ? pourquoi se faire tant de mal alors qu’on pourrait être à la piscine avec un cocktail à la main !

Quelques heures plus tard, nos corps se retrouvent en bas devant la voiture et nos cerveaux sont restés sous la couette bien au chaud . On roule en direction de Red rock valley, le jour se lève et les nuages avec… put** de temps de M*** ! Il pleut un peu, ce qui n’est pas arrivé depuis 1832 là bas ( oui j’exagère 😉 ). On tourne, tous fatigués mais la scène s’y prête car dans le film nous sommes le matin et ce qui arrive est un peu triste … très triste… enfin bref !

Séquence émotion, temps de merde mais on se rendra compte que ça colle parfaitement à la scène donc tout va bien.

Il est environ 10h00 du matin, clap de fin, on est tous crevés mais contents d’avoir réussi à tout faire… A ce moment là on ne le sait pas encore, mais on vient de tourner un court métrage de 19 mn en 24 heures avec un budget ridicule…

Voilà la bande annonce  :

Et le Making Of :

Publicités

Merci Narta ! ( Un article sur la Canon C300 )

28 Fév

Le 3 Novembre 2011, Canon et Red annonçaient leurs petites dernières. La C300 pour Canon et la Scarlet pour Red .

A la surprise générale, nous apprenions que la C300 ne ferait pas de 4K, ne proposerait pas le format RAW et pour finir, ne ferait que du 50 fps en 720p comme les petits 7D, 550D, 60D …. Décevant sur le papier vu le prix de cette dernière .

Peu de temps après cette annonce, Vincent LaForet sortait son court métrage  » Mobius « , une très jolie démonstration de la C300 en condition. wouaouhhhh ! l’image est belle! Après tout, il faudrait quand même tester cette cam …

Il y a deux semaines, Emmanuel PAMPURI ( TRACTOFilm / Les Machineurs ) me demandait si je serais intéressé pour faire mumuse avec la dernière de chez Canon. Un instant de réflexion et quelques bruits de feuilles plus tard ( oui, il faut faire genre de regarder dans son agenda, même si vous n’en avez pas, ça fait plus pro ) je lui réponds un  » oui bien sûr  » très maitrisé avant de m’appliquer à effectuer la danse du mec content .

Reunion de crise avec Arnaud Sadowski ( co(pain) Réal/Scénariste et Doubleur en poncho sexy ), on veut tourner un  » vrai  » truc alors il nous faut écrire un court qui mettra en avant les principales caractéristiques de cette caméra :

La gestion des basses lumières .

L’absence de rolling shutter .

Le fait de pouvoir tourner en équipe très réduite et de pouvoir monter les rushs sur un Macbook rapidement .

En deux jours, nous avions un scénario et les « accessoires indispensables » qui vont avec, les comédiens : Sébastien SOUDAIS, Alix BENEZECH et Adrien STASIULIS . ( Merci à eux pour avoir joués le jeu ! 🙂 )

Le challenge : tourner en deux soirs, sans équipe et avec des mouvements de caméra .

C’est dans la souffrance et le froid d’une nuit noire que nous avons tenté de relever notre pari ( bon il y avait des M&m’s et du coca quand même ) .

Un jour de montage plus tard, nous présentions « Mademoiselle » à Stephane Dery de chez Canon France …. ( Je remercie Narta pour homme d’avoir limité les odeurs désagréables pendant la présentation ).

 » Ok, c’est super ce que vous avez fait, on la balance sur notre Facebook! Bon boulot les gars…  » .

Forcément, à ce moment là, j’ai dû rentrer chez moi pour effectuer un changement de caleçon tout à fait approprié vu le panel d’émotions qui ont eu raison de lui .

Ensuite, coups de téléphone. Besoin d’une musique originale et d’un bon sound design pour dans 3 jours . (Nous avons failli être responsable du décès de notre cher compositeur Théophile RIVIERE.)

Aujourd’hui, Mardi 28 Février, le sound design est presque fini grâce à notre cher et tendre Adrien SALIBA, le son est en cours de mixage final, l’étalonnage est prévu pour demain chez les Machineurs et je suis sous antidépresseurs depuis ma séparation avec C.TROISSANT … ( vous aurez noté bien évidemment ce super jeu de mot ).

BILAN:

Cette caméra est au final tout ce qu’il manquait au DSLR. Un codec suffisant pour beaucoup de projets, une bonne ergonomie, la possibilité d’upgrader le débit d’encodage si besoin, la gestion des basses lumières qui m’a fait tombé amoureux ( je suis monté jusqu’à 20 000 ISO en ayant un léger grain pas dérangeant ) et le fait de pouvoir monter chez soi les rushs sans problème dans Final Cut .

Je ne suis pas un grand fan des tournages à grosse équipe alors cette caméra m’a permis de tourner seul – un 1er assistant caméra aurait été un gros plus ( d’ailleurs j’en cherche un pour des projets futurs ! ) – tout en ayant un rendu plus que satisfaisant.

Le seul truc qui m’a vraiment dérangé pendant le tournage, c’est de ne pas pouvoir sélectionner la zone d’aide de mise au point dans l’image. Elle est bloquée au centre ( le zoom numérique qui permet de vérifier sa mise au point ) mais on m’a dit que je ne suis pas le seul à avoir fait ce retour et que ça pouvait facilement se régler dans une prochaine mise à jour !

Je remercie ma famille … ah non pardon c’est pas ce discours … un grand merci évidemment à Emmanuel PAMPURI pour m’avoir fait confiance, à Stéphane DERY de Canon France pour son engouement et puis toute l’équipe de  » MADEMOISELLE  » !

C'est reparti !

29 Oct

J’ai laissé de côté ce blog depuis quelque temps car j’étais parti travailler sur un long métrage avec Clint Eastwood …. ou pas . 🙂

Quoi qu’il en soit, je m’y remets pour le plus grand plaisir des nombreux fans ( oui au moins 2 avec ma mère et mon hamster ) .

Les news rapidos :

Rien de tel que d’attaquer une rentrée par une nouvelle bande démo que voici :

Spéciale Fiction et clip, oui car cette année j’ai décidé de m’y remettre sérieusement, payer les factures avec des films Corporate c’est bien, mais au bout d’un moment on se sent un peu frustré de ne pas prendre le temps de vraiment travailler l’image, de raconter des choses qui nous tiennent à coeur …

Je travaille depuis quelque temps avec un Scénariste / Réalisateur avec qui j’ai monté  » Les films du 6ème étage « , il s’appelle Arnaud SADOWSKI, il est doué et il a surtout un don pour la cuisine ce qui fait de lui un ami très proche …

Cette structure est né d’une envie commune de faire du cinéma, et sans forcément attendre des financements pour le faire . Alors l’écriture est dirigée de façon à ce que le film ne coûte pratiquement rien, et les comédiens acceptent de  » jouer le jeu  » en venant bénévolement sur nos projets … ( ouais j’ai fait un jeu de mots 🙂 )

Le film en cours est une quadrilogie de courts métrages ayants pour thème le cinéma .

Le premier,  » Repérages  » est fini et vous pouvez le voir ICI .

Les 3 autres  » Silence, Moteur et Action  » sont en montage et prépa, le projet sera bouclé avant Noël, histoire de proposer le coffret méga collector avec une promo spéciale fêtes à 0 euros . ( oui on fait du marketing aussi )

En plus de ce projet, nous avons tourné un Court métrage au Maroc,  » Couch Stalking  » dont la Bande Annonce est ICI .

D’autres films sont en cours de prépa alors si vous souhaitez en savoir plus et avant tout le monde, rejoignez nous ICI .

Voilà pour la reprise, en gros, sans oublier que j’ai refait mon site web loicpaillard.com ( ben oui, nouvelle bande démo, nouveau site web ! 🙂 ) .

A très très vite !

Du nouveau chez Sony, le retour des caméras ?

7 Sep

Sony ne compte pas rester sur le banc de touche encore très longtemps et c’est tant mieux pour nous !

Les yeux de tous étaient tournés en direction de Canon, mais il semblerait que Sony est décidé de revenir dans la course !

Voici la Nex-VG10, une caméra à objectifs interchangeables avec un capteur APS C ( capteur du 7D ) de 14 millions de pixels.

NEX-VG10

NEX-VG10

Pour l’instant, elle offre la possibilité de filmer en full HD ( 1080 ) a 60 fps, le tout encodé en AVCHD a 24 mbps … c’est encore peu, je suis d’accord, cependant on a vu avec le GH1 que le codec peut évoluer …

Une sortie HDMI, un micro stéréo de bonne qualité ( et une entrée stéreo mini jack ).

Voilà les points principaux de cette caméra…. Pourquoi je vous parle de cette caméra ?

Prck j’ai eu l’occasion d’en savoir un peu plus, rien d’officiel, mais de très officieux ….

Sony pense en faire une version plus ciblée  » pro », surement pour regagner une place et venir titiller Canon, déjà très loin devant … Et croyez moi, ça s’annonce pas mal du tout !

Que diriez vous de pouvoir filmer en 120 fps, en 720 p ???? les fans de ralentis comme moi seront ravis !

De pouvoir envoyer vos rushs directement en wifi sur un espace de stockage en ligne ? Encore mieux, d’avoir un retour montitoring en wifi sans avoir besoin de matériel supplémentaire …. ?

Voilà qui rend cette caméra bien plus intéréssante, en plus de son design futuriste et de son ergonomie.

La version  » basique  » est annoncée à moins de 2000 dollars, livrée avec un 18-200 pas très lumineux .

C’est ici

Réflexion Numériquement philosophique :

J’ai récemment participé à une captation ( Arno pour le festival WOODSTOWER ) et pour cette captation, nous avions des Sony EX1 . Cela faisait un moment que je n’avais plus touché à une  » vraie  » caméra et le fait de m’en être resservi m’a rappelé à quel point l’ergonomie des HDSLR  est un point noir pour certaines utilisations.

L’annonce de cette caméra m’a donc réellement interpellée car sur le papier, nous aurons la qualité d’un 7D avec encore plus de possibilités ( 120fps, zebra, micro stéreo, viseur+ écran rotatif, wifi…) le tout dans un corp de caméra.  J’ai vu des images, j’attends maintenant de pouvoir la tester …

Lyon-Paris

31 Août

Tous les chemins menent à Rome, en attendant pour moi c’est Paris .

Voilà 3 mois que j’ai pris la décision de monter à la capitale, pourquoi ?

  • Parce que beaucoup de projets audiovisuels et cinématographiques se construisent ici .
  • Parce que je veux élargir mon réseau de contacts .
  • Et pour finir, parce qu’ici on appelle les Kebab des Grecs et j’trouve ça plus joli.

Je suis donc arrivé il y a un mois et j’ai eu la chance de trouver un appartement assez rapidement ( en 5 jours ) et dans Paris.

Une fois l’appart trouvé, encore faut il trouver le plus important : Une copine … non pardon, du boulot !

Pour ce, j’ai travaillé sur ma bande démo qui fera office de CV puis sur mon site web pour le côté  » pro » .

Une fois fini, me voilà bien avancé…. comment démarcher les boites de com’, de prod et de pub ..?

Il me faut rédiger un mail qui soit assez accrocheur pour ne pas qu’on le jette de suite à la poubelle, pas avant de l’avoir lu .

Voilà l’étape qui me pose le plus de problème… alors à toi cher lecteur/lectrice, si tu as une idée….

Me revoilà !!!

12 Août

Après quelques mois très chargés en tournages et projets, me revoilà pour reprendre en main ce blog qui malgré l’absence de nouveaux articles, continu d’avoir des visites .

La nouveauté du jour, c’est mon nouveau site web !

Vous pourrez y voir mes derniers travaux, des projets en tout genre qui m’ont permis de rencontrer des passionnés et bien sûr d’apprendre encore plus .

http://loicpaillard.com

A très vite !

Qui dit " Buzz " ?

1 Fév

Je suis tombé il y a quelques temps sur une vidéo qui montrait un accident de bus TCL ( Transport en Commun Lyonnais ) place Bellecour suite à une mauvaise blague, voici la vidéo :

Il s’agit d’un faux accident créé grâce à de la 3d, du composing sous after effects et beaucoup de café !!!.

Cette vidéo montre comment, avec peu de moyen et beaucoup de talent, nous pouvons truquer l’actualité en montrant tout et n’importe quoi… Il ne faut donc pas toujours croire ce que l’on voit !!!

Voici le making off :